« À l’extrême bord du monde » premier opéra de Harold Noben – Création à La Monnaie le 4 octobre 2020

Le 4 octobre prochain sera créé l’opéra de chambre « À l’extrême bord du monde » pour mezzo-soprano, ténor et quatuor avec piano au Théâtre Royal de La Monnaie.

L’oeuvre est une commande de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth qui a été composée dans le cadre de la résidence de composition enoa que Harold Noben a faite à la Chapelle. La création est une coproduction de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth et de La Monnaie.

À l’extrême bord du monde

Opéra de chambre en deux actes

22 février 1942, Petrópolis, Brésil. L’écrivain Stefan Zweig et sa femme Lotte discutent dans le calme de leur café préféré. Loin de leur « chez-eux spirituel, l’Europe », les époux autrichiens se préparent à un nouveau grand départ : celui qui ébranlera et divisera le monde intellectuel et littéraire, mais aussi celui qui scellera le destin de ces deux êtres solitaires. Ils décident ensemble de se suicider « de leur plein gré et en pleine conscience ».…

Musique : Harold Noben

Livret : Jacques De Decker d’après un texte de Harold Noben

Mise en scène : Mien Bogaert

Dramaturgie : Sophie van der Stegen

Avec

  • Lila Hajosi – Mezzo-soprano
  • Valentin Thill – Ténor
  • Aurora piano Quartet
    • Amia Janicki – violon
    • Natanael Ferreira – alto
    • Gabriel Esteban – Violoncelle
    • Elio Cora – Piano

Création le dimanche 4 octobre à 15h – Théâtre Royal de la Monnaie

Infos et réservations : cliquez ici

Stefan Zweig et Lotte Altmann